Therese Pakasa

Militante congolaise

Thérèse Pakasa ( Aout 2018

Commémorée pour

Connue sous le nom de dame de fer et mère de la «démocratie renaissante». Elle a joué un rôle dans la promotion du multipartisme en RD Congo.

Son histoire

Thérèse Pakasa rejoint le mouvement social-politique (PALU) en 1987.

De retour à Kinshasa, le 8 mars 1987, elle  entame une campagne de sensibilisation et de mobilisation clandestine à grande échelle.  Elle est initialement aidée par trois femmes. Elle utilise sa maison comme siège du parti.

Son mouvement vise à défier le symbole de la dictature: ses actions se traduisent par des manifestations surprises organisées par des femmes. En 1990, elle a bravé le Président Mobutu en organisant un défilé de  femmes à moitié nues sur le « boulevard du 30 juin » pour dénoncer son régime.

Tout au long de sa lutte, Thérèse a été arrêtée, torturée et envoyée dans son village. À un moment donné, toute sa famille y compris un enfant de deux semaines s’était retrouvée en prison.

Le renvoi dans son village lui a permis de prendre conscience de la glorieuse lutte de ses ancêtres contre toutes les formes d’oppression.

Plus tard, elle  tente de créer un parti politique inspiré par l’idéologie Patrice Lumumba. Thérèse Pakasa  décède en août 2018.